Sécu : 15 millions de déficit pour l’année 2012

Même si le gouvernement a prévu une perte de 13,8 milliards d’euros pour la Sécurité sociale en 2012, elle pourra atteindre 15 milliards au final. La première cause de cette augmentation du déficit est la stagnation de la masse salariale. Si le progrès espéré par la Cour des comptes était de 3%, la hausse ne sera que 2,5% voire même 2,25%.

La Cour des comptes est arrivée à cette estimation après avoir audité les finances de la Sécurité sociale. Le montant final du déficit du régime obligatoire dépendra essentiellement de la progression de la masse salariale.

Conformité des autres dépenses

Si le déficit du régime général de la Sécurité sociale a été plus élevé que prévu, ceux de la retraite, des prestations familiales et d’assurance maladie ont bien suivi le budget initial. Seules les primes qui seront à allouer aux médecins généralistes ayant atteint un certain seuil alourdira les comptes de cette année même si leur versement ne sera prévu qu’en 2013.

Le déficit du Fonds de solidarité vieillesse

Il y a également l’augmentation des charges relatives aux cotisations retraite des personnes sans emploi. Le déficit du Fonds de solidarité vieillesse a été budgétisé à 4,1 milliards d’euros mais au final, il pourra s’élever à 4,4 milliards d’euros à la fin de l’année 2012 selon les estimations de la Cour des comptes. L’augmentation des nombres de chômeurs à cause de la crise y est pour quelque chose.

Plus de détails ici.