Comment le stress au travail attaque notre santé?

D’une évaluation faite sur des travailleurs de bureau, on a constaté que de plus en plus de personnes souffrent de stress chronique au bureau. Ce stress peut engendrer des troubles du métabolisme tels que l’obésité, l’insuffisance des bons cholestérols, l’augmentation de la pression artérielle. Ces troubles augmentent chez les personnes stressées les risques diabétiques et  cardiovasculaires.

Le stress au travail

Une étude londonienne a été effectuée sur des travailleurs de bureau pour évaluer le stress au travail. Les questionnaires qui ont été posées concernaient particulièrement le niveau d’exigence du travail, le degré de support des collègues ainsi que le niveau de contrôle et de pression au bureau. De cette évaluation, on a constaté de plus en plus de personnes souffrent de stress chronique au travail. Et ce stress peut avoir des impacts négatifs sur le métabolisme humain.

Comment se manifestent les troubles métaboliques?

Les signes qui montrent l’existence d’un dérèglement métabolique sont les suivants:

  • l’obésité abdominale (102 cm de tour de taille chez les hommes et 88 cm chez les femmes),
  • l’élévation considérable du taux de triglycérides (150mg/dl),
  • la faiblesse du taux de bon cholestérol (moins de 50mg/dl),
  • l’élévation de la pression artérielle (plus de 130/85mm Hg),
  • et la glycémie à jeun de plus de 1g/dl.

Les personnes qui souffrent de stress chronique au travail sont les plus à risques pour ces troubles métaboliques. En effet, selon les études le stress est souvent cause de l’obésité, du tabagisme, de la sédentarité, de l’alcoolisme et du déséquilibre alimentaire. Ce sont des faits qui favorisent différentes maladies telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires tuant de nombreuses personnes à l’heure actuelle.