La cinétose

La cinétose ou naupathie est plus connue sous le nom de mal de transport. Ce trouble survient lorsqu’une personne effectue un voyage en voiture, en train, en bateau ou en avion.

Généralités sur la cinétose

En France, plus de 3 millions de personnes sont concernées par la cinétose. Et une personne sur trois ressent au moins une fois les troubles liés au mal du transport durant toute sa vie. Les nourrissons et les personnes âgées sont moins touchés par le mal de transport. La survenue de la cinétose dépendra de plusieurs paramètres : la longueur du trajet à effectuer, l’envergure du navire, la météo, la durée de la traversée, etc. Les animaux sont également susceptibles de développer ce trouble.

Précautions à prendre pour éviter la cinétose

Pour éviter ou atténuer le mal de transport, il est conseillé de manger léger en évitant les aliments gras et l’alcool, de s’allonger si possible, de boire de temps à autre un liquide sucré non gazeux, de prendre l’air, de penser à quelque chose d’agréable et de positif, etc. Des médicaments antihistaminiques pourront être prescrits par les médecins en guise de prévention : nautamine, phénérgan, nausicalm, etc.